stalle


stalle

stalle [ stal ] n. f.
• 1611; lat. médiév. stallum, latinisation de l'a. fr. estal (fin XIIe); frq. °stal étal
1Chacun des sièges de bois à dossier élevé qui garnissent les deux côtés du chœur d'une église, réservés aux membres du clergé. « Rangés dans leurs stalles, les Pères ouvrent les gros antiphonaires » (Barrès).
2(1837) Dans une écurie, Compartiment cloisonné réservé à un cheval, et par ext. à une voiture. 2. box.
Stalles de départ, occupées par les chevaux avant le départ d'une course.

stalle nom féminin (latin médiéval stallum, de l'ancien français estal, position) Dans une écurie, une étable, ou une salle de traite, emplacement occupé par un animal, délimité par des séparations fixes. Chacun des sièges de bois, à dossier élevé, garnissant les deux côtés du chœur d'une église cathédrale ou abbatiale. (Les stalles étaient réservées au clergé, aux moines ; beaux ensembles sculptés à partir du XIIIe s.)

stalle
n. f.
d1./d Chacun des sièges de bois à haut dossier disposés sur les deux côtés du choeur d'une église.
d2./d Compartiment assigné à un cheval dans une écurie.

⇒STALLE, subst. fém.
A. — Chacun des sièges fixes en bois sculpté, à dossier élevé et à fond mobile, séparés les uns des autres par des accotoirs communs, qui sont disposés, sur deux ou trois rangées, de part et d'autre du chœur d'une cathédrale ou d'une église abbatiale et sur lesquels les membres du clergé prennent place pendant les offices. Synon. forme (v. ce mot II B 1 a  ). Stalles basses, hautes; stalles de Saint-Bertrand-de-Comminges; abattant d'une stalle. Les petites flammes se reflétaient dans le vieux chêne poli des stalles, de merveilleuses stalles fleuries de sculptures (ZOLA, Rêve, 1888, p. 123). Le chapitre, échelonné dans des stalles de chêne, surmontées, au fond, d'une stalle plus haute où se tenait l'abbesse (HUYSMANS, En route, t. 1, 1895, p. 182). V. accotoir ex. 2, accoudoir ex. 9, 10 et miséricorde B 2 a ex. de Hugo.
B. — P. anal.
1. Vieilli. Dans un théâtre ou une salle de spectacle, siège numéroté, dont le fond peut se lever et se baisser, qui est séparé des sièges contigus par des montants latéraux à hauteur de coude. Stalles de première, de seconde galerie; numéro d'une stalle; rang de stalles. L'homme d'argent, qui, dans sa stalle d'orchestre (...) croit que le spectacle se joue pour lui seul (CHAMPFL., Bourgeois Molinch., 1855, p. 179). Le rideau allait se lever quand je m'établis dans ma stalle (A. DAUDET, Trente ans Paris, 1888, p. 190).
P. méton.
Droit d'occuper ce siège; ticket donnant ce droit. Louer, offrir, prendre, réserver une stalle; vendre sa stalle. Je vous ai fait parvenir une stalle de balcon (BALZAC, Corresp., 1840, p. 69). M. Ph. Audebrand (...) m'écrit pour me demander deux stalles pour Hernani (HUGO, Corresp., 1867, p. 24).
Au plur. Ensemble des spectateurs qui occupent ces sièges. Chaque représentation [d'Hernani] devint un vacarme effroyable. Les loges ricanaient, les stalles sifflaient (Mme V. HUGO, Hugo, 1863, p. 132).
2. Emplacement isolé par des cloisons latérales généralement fixes, qui est affecté à chaque animal dans une écurie ou dans une étable. Synon. box. Une stalle qui renfermait le cheval le plus difficile et le plus fougueux des écuries (PONSON DU TERR., Rocambole, t. 5, 1859, p. 250). On commencera (...) par faire l'examen du cheval au repos, dans sa stalle (BRION, Jurispr. vétér., 1943, p. 236).
P. méton. Cloison de bois qui délimite cet emplacement. Les planches (...) sont posées fil debout; de cette façon le cheval n'est pas exposé, en se frottant contre la stalle, à se blesser aux jambes avec les échardes (CHABAT t. 2 1876). Stalle volante. Synon. de bat-flanc. La stalle est généralement à cloisons fixes (les bat-flanc constituent ce que l'on appelle des stalles volantes) (TONDRA Cheval 1979).
Rem. P. anal. stalle devait remplacer l'anglicisme box pour désigner « un compartiment cloisonné destiné à garer une voiture » d'apr. l'Arrêté du 12 janv. 1973 (J.O. du 18 janv. 1973 ds Lang. fr. Textes législ. 1980, p. 74). Cette recommandation est mentionnée notamment ds Lar. encyclop. 2e Suppl. 1975 et ROB. 1985, mais depuis l'Arrêté du 17 févr. 1986 (J.O. du 21 mars 1986 ds Néol. off. 1989, p. 218) c'est le terme de compartiment qui est proposé pour remplacer box.
Prononc. et Orth.:[stal]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. 1556 stal « chacun des sièges fixes à abattant disposés autour du chœur d'une église » (J. PAPON, Rec. d'arrestz notables, p. 23); 1611 stalle (COTGR.); 1743 noté comme subst. masc. et fém. (Trév.); 2. 1826 « siège isolé, dans une salle de spectacle » (Journal des Modes, 5 mai, p. 194 d'apr. A.-J. GREIMAS ds Fr. mod. t. 17, p. 304); 3. 1837 « compartiment isolé réservé à un cheval, dans une écurie »(SAND, Mauprat, p. 241). Empr. au lat. médiév. stallum, att. au sens 1 (XIIe-XIIIe s. ds BLAISE Latin. Med. Aev.), latinisation de étal. Voir FEW t. 17, p. 208a. Fréq. abs. littér.:260. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 358, b) 666; XXe s.: a) 409, b) 195. Bbg. Archit. 1972, p. 145. — HOPE 1971, p. 223. — QUEM. DDL t. 12.

stalle [stal] n. f.
ÉTYM. 1611; lat. médiéval stallum, latinisation de l'anc. franç. estal, fin XIIe, francique stal. → Étal.
1 Chacun des sièges de bois à dossier élevé qui garnissent les deux côtés du chœur (cit. 13) d'une église cathédrale ou abbatiale, et qui sont réservés aux membres du clergé (→ Antiphonaire, cit. 1; coulpe, cit. 2). || Abattant, miséricorde d'une stalle. || Stalles hautes, basses (dans le cas de stalles disposées sur deux rangs).
0 (…) les deux grands côtés de cette salle célèbre parmi les antiquaires bourguignons (…) étaient garnis de stalles de bois richement sculptées. On y voyait, figurés en bois de différentes couleurs, tous les mystères de l'Apocalypse.
Stendhal, le Rouge et le Noir, I, XVIII.
2 (1826). Vx. Dans un théâtre, Siège séparé et numéroté. || Stalle d'orchestre (cit. 2) : fauteuil d'orchestre.Mod. (dans certains théâtres). Siège de bois à abattant, faisant partie des places de côté.
3 (1861, in D. D. L.). Dans une écurie, Compartiment cloisonné réservé à un cheval. Box, loge.
(1973, Journ. off.). Compartiment réservé à une voiture, dans un garage. Box (anglicisme).
HOM. Stal (de stalinien).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ställe — Ställe, die Aufenthaltsräume der nutzbaren Haustiere. Die Vorbedingungen für das Gedeihen des Viehes sind dieselben wie beim Menschen; man hat daher für Wartung und Pflege, ausreichenden Schutz gegen Kälte und Hitze, genügende Mengen frischer… …   Lexikon der gesamten Technik

  • stalle — {{/stl 13}}{{stl 8}}rz. nmos, blp, D. stalli {{/stl 8}}{{stl 7}} ozdobne, kamienne lub drewniane ławy o wysokich oparciach, obudowanych z przodu klęcznikach, często z baldachimem, ustawione pod ścianami w prezbiterium kościołów, przeznaczone dla… …   Langenscheidt Polski wyjaśnień

  • stalle — obs. pa. tense of steal v …   Useful english dictionary

  • stalle — (sta l ) s. f. 1°   Dans une église, siéges de bois dont le fond se lève et se baisse, et qui sont autour du choeur. •   Partout se présentaient.... et des balustres en marbre, et des stalles sculptées par les Charpentier et les Dugoulon,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • STALLE — s. f. On appelle ainsi, dans les églises, Les siéges de bois qui sont autour du choeur, dont le fond se lève et se baisse, et sur lesquels sont assis les chanoines, les religieux, et ceux qui chantent au choeur. Occuper une stalle. Les stalles… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • stalle — blp, D. stallelli a. stall szt. «ozdobne ławy z wysokimi oparciami w prezbiterium kościołów, przeznaczone dla dostojników, zwłaszcza duchownych, uczestniczących w nabożeństwie» Rzeźbione stalle. Stalle kanoniczne. Siedzieć w stallach. ‹śrdwłc.› …   Słownik języka polskiego

  • STALLE — n. f. Chacun des sièges de bois qui, dans les églises, sont autour du choeur et sur lesquels sont assis les chanoines, les religieux, etc. Occuper une stalle. Les stalles basses. Les stalles hautes. Il se dit aussi de Sièges de théâtre. Une… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Stalle — Stalles Stalles du XVIIe siècle à l église abbatiale de Moyenmoutier Les stalles sont les sièges en bois qui se trouvent des deux côtés du chœur d une église et qui sont réservés aux membres d …   Wikipédia en Français

  • stalle — stal|le vb., r, de, t (OM FLY tabe opdrift pga. for brat stigning) …   Dansk ordbog

  • ställe — s ( t, n) …   Clue 9 Svensk Ordbok